x
f
x
f
f
f
f

Chez Becky et Liz, Blog de cuisine anglaise

Le Sunday roast (Yorkshire pudding, Gravy, roast potatoes, beef)

Yorkshire puddings, Roast Beef et gravy (Sunday Roast)

sunday roast2

Qu’est-ce que le Sunday Roast ?

Le Sunday Roast est le plat dominical britannique. Tous les pubs et restaurants anglais le servent. Il est composé d’une pièce de viande rôtie, le plus souvent un rôti de bœuf ou un plat végétarien comme le nut roast, de Yorkshire pudding, de roasted potatoes, de légumes verts de saison, souvent cuits à la vapeur, de gravy (jus de rôti) et de sauce au raifort.

Ce repas dominical fournit d’importants indices quant aux habitudes de table des anglais comme de consommer de la viande. Elles ont été en partie influencées par des considérations géographiques (les Yorkshire Puddings).

Histoire du Sunday Roast

 

Une première version sur l’origine de ce repas daterait de la révolution industrielle. Les dimanches matins avant de partir à l’église, les familles du Yorkshire laissaient un morceau de viande dans le four. Les anglais qui ne pouvaient pas cuisiner à la maison,  déposaient  leur morceaux de viande avec quelques pommes de terre (pommes de terre boulangère) dans le four du boulanger. Le déjeuner était prêt à leur retour.

sunday roast

Une seconde version remonte à l’époque médiévale. Les serfs du village servaient d’écuyers six jours de la semaine. Le dimanche après la messe du matin, ils se réunissaient  dans un champ pour pratiquer les techniques du combat et le tir à l’arc. Ils étaient récompensés par un bœuf rôti à la broche.

 

Pour les plus fortunés, le Sunday Roast était somptueux avec plusieurs morceaux de bœuf ou de gibier rôtis. Les restes de viande servaient aux repas de la semaine. La cuisinière préparait des ragoûts (stew), des pies, des sandwichs au ragoût, le bubble and squeak avec les légumes cuits et les roast potatoes. Même la graisse était consommée, étalée sur des tranches de pain (pas de soucis de cholestérol à cette époque).

Dans certains livres de cuisine ont recommandé de consommer au moins 6 livres de viande chaque jours. Au 18ème siècle, le rôti de bœuf était considéré par les français comme typique de la cuisine anglaise d’où le nom rosbifs (roast beefs).

 

Recette du Roast Beef et gravy (jus de viande)

20130212_31

 

Ingrédients pour 8 personnes
2, 5 kg de rôti de bœuf
2 c à café de moutarde anglaise
3 c à soupe de farine
30 cl de vin rouge
30 cl de fond de bœuf
2 c à café de Worcestershire sauce
Sel, poivre

 

  • Préchauffer le four à 230 °C
  • Saler et poivrer le rôti de bœuf.
  • Le badigeonner de moutarde anglaise et l’enrober d’une cuillère à soupe de farine.

20130212_13

  • Déposer le rôti dans un plat au four et cuire pendant 15 minutes.

Temps de cuisson
15 minutes par livre (450 g) pour un rôti saignant
20 minutes pour un rôti à point
25 minutes pour un rôti bien cuit

  • Baisser la température à 190°C et continuer la cuisson  :
  • Arroser le rôti régulièrement. Si il devient trop sec, l’arroser avec un peu de vin rouge.
  • Sortir le rôti du four, le transférer sur une assiette de service.
  • L’envelopper d’une feuille de papier aluminium et laisser reposer 10 à 15 minutes.

La Gravy

  • Laisser le jus de cuisson du rôti dans le plat.
  • Sur feu moyen, chauffer sur la gazinière le plat en grattant avec une cuillère en bois les sucs. 
  • Ajouter la farine. Mélanger et fouetter rapidement.
  • Verser le vin rouge puis le fond de bœuf.
  • Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter 2 à 3 minutes.
  • Saler, poivrer. Verser la Worcestershire sauce. Mélanger.
  • Transférer dans un bol de service.

Trancher le rôti de bœuf et servir avec les roasted potatoes, les Yorkshire puddings, les légumes de saison et la Gravy. 

 

La recette des Yorkshire puddings

20130212_29

Version végétarienne : Vous pouvez les servir avec une fondue d’oignons et une salade verte

Règles : pour un meilleur résultat, il faut laisser reposer la pâte, cuire les puddings dans de la graisse chaude et dans un four également très chaud. Surtout ne pas ouvrir la porte pendant la cuisson.

Une plaque à muffins en fer ou à Yorkshire puddings en fer (surtout pas en silicone)

Ingrédients pour 24 puddings
Temps 
: 5 minutes de préparation + 1 nuit au réfrigérateur + 20 à 25 minutes de cuisson
140 g de farine
4 œufs
20 cl de lait
Sel, poivre
Saindoux, graisse de cuisson du rôti ou huile de tournesol.

Batter

  • Dans un saladier, fouetter la farine avec les œufs.
  • Verser le lait en continuant de fouetter énergiquement. Il ne doit pas rester de grumeaux dans la pâte.
  • Saler et poivrer.
  • Couvrir le saladier et laisser une nuit au réfrigérateur.
  • Préchauffer le four à 210 ° chaleur tournante.

Cuisson des Yorkshire puddings

  • Déposer dans les empreintes du moule à muffins ou Yorkshire puddings une noix de saindoux, un peu de graisse de cuisson ou de l’huile de tournesol.
  • Enfourner le moule jusqu’à ce que l’huile grésille.
  • Sortir prudemment  la plaque du four (attention aux projections d’huile).
  • Verser la pâte dans les empreintes à 1/3 de hauteur pour le moule à muffins, et entièrement pour le moule à Yorkshire puddings.
  • Transférer dans le four chaud et cuire 20 à 25 minutes surtout sans ouvrir le four.
  • Les servir chauds avec le roast beef

Vous pouvez congeler le reste des yorkshire puddings pendant un mois. Pour cela, envelopper chaque Yorkshire pudding refroidi de papier aluminium puis les transférer dans un sac de congélation. Marquer la date dessus et poser bien à plat dans le congélateur.

Pour la cuisson, directement sur une plaque dans un four chaud pendant 5 bonnes minutes.

 

20130212_19

Print Friendly, PDF & Email
Our Score
Click to rate this post!
[Total: 19 Average: 4.8]

26 Comments

Laisser un commentaire

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No feed found.

Please go to the Instagram Feed settings page to create a feed.