x
f
x
f
f
f
f

Le Full English Breakfast et son histoire

English Breakfast

Voir lien Produits britanniques

Le petit déjeuner complet anglais est une tradition séculaire britannique qui remonte au début des années 1800, à l’époque Victorienne. Il était considéré comme le repas le plus important de la journée. C’est devenu plus tard un plat national.

Histoire du Full English Breakfast

Le petit-déjeuner anglais résulte d’un long processus d’évolution, d’un mélange de produits venus d’autre pays que l’Angleterre.

Les Produits écossais à l’honneur

Le breakfast doit beaucoup aux écossais. Ils avaient une grande quantité de porridge et du pain sous forme de petits pains ronds, les baps et boivent de nombreuses tasses de thé, parfois même arrosé de whisky. La ville d’Aberdeen a donné naissance à la breakfast sausage et c’est à Dundee que la marmelade a vu commercialement le jour. Elle fut introduite par Marie Stuart, reine d’Écosse (histoire et recette de la marmelade). Avant les œufs au lard fumé, on vous servira peut-être du porridge (recette et histoire de le bouillie d’avoine) ou des céréales comme des cornflakes. N’oublions pas que la  bouillie d’avoine est une invention des Celtes.

Le petit-déjeuner anglais au XVIII siècle

Vers la fin du XVIII siècle, le breakfast était un repas masculin. Dans la noblesse et la classe moyenne, le mari et la femme prenaient leur petit déjeuner séparément.

La table du petit déjeuner était l’occasion d’afficher sa richesse tant sur la vaisselle que sur la qualité des produits. Les Clover leaf table mats et le service de table (Porcelaine produite dans le Staffordshire, équivalent de la manufacture de Sèvres) portaient les emblèmes de la maison.

 Le Full English Breakfast se composait d’une entrée de poissons fumés écossais (les kippers) ou de saumon,de kedgeree puis de saucisses, tranches de bacon avec des œufs (au plat, pochés, durs et brouillés), de Devilled Kidneys (rognons d’agneau cuits un mélange de sauce Worcestershire, de sauce aux champignons, de moutarde anglaise en poudre, du beurre, le poivre de Cayenne, le sel et le poivre noir servis sur des toasts), des différents pains, confitures ou marmelade et de charcuteries (comme le jambon, la langue de bœuf, et en hiver du bœuf aux épices).

Les fermiers, les laboureurs et les ouvriers avaient un repas plus frugal : du pain, fromage et bière. Ils comptaient beaucoup sur ce petit-déjeuner copieux et lourd pour fournir suffisamment d’énergie toute la journée.

Ce copieux breakfast restera populaire tout au cours des époques victoriennes et édouardiennes pour disparaitre lors du déclenchement de la première guerre mondiale.

De nos jours

De nos jours, le Full English breakfast ou fry-up est le brunch du dimanche. Trop consistant et très gras, il est au menu de nombreux Bed&Breakfast. Les ingrédients changent d’une région à une autre. Les écossais le servent avec du Haggis (Panse de mouton et d’agneau, mélangée avec des céréales, très poivré, farcie dans une poche d’estomac de mouton et bouillie dans l’eau) ou des potato cakes et les irlandais avec du Soda bread.

Recette

Ingrédients pour une personne
2 british saucisses
2 tranches de bacon
1 œuf
1 tomate coupée en deux
2 champignons coupés en lamelles
2 rondelles de black pudding (boudin noir anglais)
2 rondelles de white pudding (boudin blanc)
1 boîte de baked beans ou baked beans maison
Servir avec
Toasts, English muffins et sauce HP


  • Réchauffer sur feu doux les baked beans dans une petite casserole.
  • Chauffer une grande poêle sur feu moyen et faire cuire les saucisses pendant 10 minutes.
  • Ajouter les tranches de bacon puis les moitiés de tomates, lamelles de champignons et les rondelles de black pudding.
  • Cuire les œufs dans la poêle.
  • Dresser sur assiette.

Servir avec la sauce HP.

 
English breakfast
black pudding (boudin noir)