x
f
x
f
f
f
f

Chez Becky et Liz, Blog de cuisine anglaise

Potage aux fèves (Minestra di fave) - Dos de cabillaud au chorizo

Potage aux fèves (Minestra di fave) – Dos de cabillaud au chorizo

Image Papilles et Pupilles - Mon livre chouchou

Anne a lancé un nouveau jeu autour des livres de cuisine. Elle nous demande de choisir un livre, un seul, sans lequel il nous serait impossible de vivre. Contrairement à bon nombre d’entre vous, je suis loin d’être une acheteuse compulsive. Ceux qui me sont indispensables sont loin de l’idée que l’on peut se faire d’un bon livre de cuisine. Et entre nous, j’ai un aveu à vous faire, je ne trouve plus vraiment mon bonheur.
Dans l’année de mes 18 ans, mon grand-père m’avait donné un de ses livres datant de 1982  » le grand livre de la cuisine – Edition 1 ELLE « . Cet ouvrage regroupe toutes les recettes traditionnelles, les bases, l’équipement, les achats, les vins, les buffets, la conservation et les cuissons. Ce livre a bien vécu et n’est plus vraiment en bon état mais je m’en sers toujours. Rien n’a vraiment changé si ce n’est la qualité des photos, la présentation des plats et la couleur des assiettes.
DSC05891_01DSC05892_00
Elizabeth Picken 2
********
Potage aux fèves (Minestra di fave)

DSC05876_01

Voilà un potage de printemps. La saison des fèves a commencé, il faut en profiter même si je vous l’accorde, écosser les fèves est parfois un peu fastidieux.
Ingrédients pour 6 personnes
500 g de fèves fraîches
2 c à soupe d’huile d’olive
40 g de lardons coupés en dés
½ Oignon blanc coupé en dés
1 petite boîte de thon égoutté et émietté
Sel Poivre
2 c à soupe de persil plat haché
Des petits croûtons de pain grillé
Commencez par écosser les fèves. Ensuite enlever leur peau. Pour faciliter l’opération, ébouillantez-les quelques secondes et rincez-les à l’eau froide.
Chauffez l’huile dans une cocotte, ajoutez les lardons, l’oignon et le thon. Faites revenir à feu doux.
Lorsque l’oignon commence à dorer, ajoutez les fèves. Attentez 2 minutes. Elles vont s’imprégner de jus de cuisson et couvrez-les d’eau (les légumes doivent être submergés).
Salez et poivrez et laissez mijoter jusqu’à ce que les fèves soient tendres.
Ajoutez le persil et cuire encore 3 minutes.
Versez dans les assiettes et ajoutez une poignée de croûtons.
*******
Dos de cabillaud au chorizo

DSC05810_01

Un plat vraiment surprenant. Vous obtiendrez une sauce délicieusement parfumée à partir des tomates, du poisson et du sherry. C’est un peu épicé car le paprika du chorizo se mélange à la sauce.
Ingrédients pour 4 personnes
4 c à soupe d’huile d’olive
4 dos de cabillaud ou filets
8 petites tomates cerise coupées en quartier
125 g de chorizo coupé en rondelles
Quelques feuilles de basilic
Sel ou poivre
1 jus de citron

DSC05800_01DSC05798_01

Préchauffez le four th 6.
Versez l’huile d’olive dans un plat au four ou 4 petites cocottes.
Placez le poisson dans le plat, ajoutez les tomates, le chorizo, le sherry et le basilic.
Ajoutez un peu d’huile d’olive sur le poisson.

DSC05804_01DSC05805_01DSC05806_01

Couvrir d’un papier aluminium et cuire dans le four préchauffé pendant 20 à 25 minutes selon l’épaisseur du poisson.

DSC05807_01

Enlevez le papier d’alu, et ajoutez un peu de jus de citron. Servez rapidement.
Print Friendly, PDF & Email
Our Score
Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

16 Comments

  • La cuisine des 3 soeurs

    Effectivement, je te trouve bien raisonnable avec ton livre chéri. On voit bien que c’est un fidèle compagnon. Je vais avoir du mal à faire un choix pour Anne. En attendant d’y réfléchir, je goûterai bien à la sauce de ton cabillaud.

  • auntie jo

    j’aime ces livres qui ont du « vécu! ça fait longtemps que je n’ai pas fait un petit coucou, mais je me régale toujours autant de tes recettes! bisous!

  • irisa

    J’aime beaucoup la touche hispanique de la recette cabillaud , c’est un poisson que j’achète régulièrement . Je ne connais pas ton livre chouchou !

  • Mamina

    je ne sais pas encore comment faire mon choix pour le livre. Et puis pour tes plats, minestra ou cabillaud, je ne vais surtout pas essayer de choisir. tout est trop bien.

  • Papilles et Pupilles

    Merci beaucoup Hélène de ta participation. J’en ai un, un peu comme le tien, qui devait être un succès dans les années 50/60 car je l’ai hérité de ma mère et de ma belle mère. J’y prends toujours ma recette de crèpes ;)J’aime l’idée d’avoir un livre que des gens que j’aime ont eu avant moi.
    J’aime aussi beaucoup ton mélange cabillaud chorizo. Le mélange terre mer fait partie de mes chouchoux et là c’est superbe.

  • Lolotte

    Pour le livre, je ne peux pas participer car je n’ai pas encore pu m’en faire une collection. Mais je suis comme toi, les bons livres de cuisine ne sont pas pour moi ceux qui sont tres a la mode aupres des autres;-)
    Ton dos de cabillaud me plait enormement! Bon weekend.

  • nadine

    Tu sais quoi ? j’aime les livres en mauvais état. Non pas parce qu’on les a maltraités mais simplement parce qu’on les a utilisés, parce qu’on a respecté ce pourquoi ils sont faits : nous instruire, nous divertir ou nous aider. Et les livres de cuisine, j’aime bien qu’ils aient un peu de tomate sur une feuille, un peu de crème sur une autre, ça prouve qu’ils ont servi dans la cuisine et pas au salon.
    J’aime tes deux recettes 🙂 comme d’habitude 🙂

  • Eglantine

    Ca me rassure de voir ton livre dans cet état… au moins ça veut dire que tu t’en sers ! trop bon le dos de cabillaud

  • Mijo

    J’aime beaucoup le fait que ce soit ton grand-père qui t’ai donné ce livre qui lui appartenait.

    Mon grand-père ne m’a offert qu’une seule chose : un petit train. Je l’ai adoré et longtemps chéri ce petit train.

    Deux très belles recettes comme toujours chez toi.

  • Miechambo

    J’aime beaucoup l’association cabillaud/chorizo.
    Quant aux fèves elles annoncent vraiment le printemps, on en voit sur tous les étals en ce moment…et je les adore simplement crues pour accompagner une tranche de saucisson et du bon pain. C’était notre entrée ce midi.
    Bises
    Michèle

  • michette

    pour me simplifier la vie j’utilise les petites fèves surgelées, mais il faut tout de même enlever la peau.
    Ton plat de poisson au chorizo me titille les papilles, je l’utilise souvent dans ma cuisine.
    bises

  • lydian

    Une bonne maniére de parfumer agréablement ce cabillaud.
    J’essaierai en papillotes individuelles.

  • Rosa's Yummy Yums

    Deux plats bien appétissants! Ce cabillaud doit être excellent!

    On voit que ton livre a beaucoup été utilisé!

    Bises et bon dimanche,

    Rosa

  • Gracianne

    C’est a la tranche qu’on reconnait un livre lu et relu, il a bien servi celui-la. Et au vu de toutes les recettes que tu nous donnes et qui nous font tellement envie – les deux de ce billets sont vraiment excellentes, je vais m’essayer ce cabillau bientot – il a ete mis a contribution d’excellente maniere. Les bases, toujours.

  • senga

    Comme toi, je retrouve avec plaisir qqs recettes bien classiques ! celles là sont assez modernes je trouve et ta présentation me plaît bien aussi, beaucoup de goût et d’originalité en tout cas !

  • Véro C.Métisse

    Je l’aime bien ton livre chouchou… Il me fait penser au livre que maman avait eu avec sa première cocotte Seb. Il était comme le tien, tout déchiré sur la tranche… Je ne sais pas ce qu’il est devenu, dommage je l’aurais bien voulu, moi !
    Pour le cabillaud au chorizo, no comment, tu me fais toujours autant saliver avec tes recettes de poisson !!! (tu dois en avoir marre que je te dise toujours la même chose, mais que veux-tu ?!!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur. Aucun flux trouvé.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.